Vive inquiétude au Lycée professionnel Joliot-Curie de Sète.

snetaa foid6b_0cn

Le Rectorat de l’Académie de Montpellier vient de signifier au lycée professionnel Joliot-Curie de Sète une baisse significative de ses moyens d’enseignements pour la rentrée de septembre 2018: une quinzaine d’heures qui s’ajoutent aux 17 heures perdues en 2017.

Alors que la structure reste inchangée, que les effectifs sont prévus à la hausse (une douzaine d’élèves supplémentaires + 2.4%), le taux d’encadrement baisse et ce pour la troisième année consécutive.

Il faut y voir l’expression des politiques menées par ce gouvernement : abandon des critères sociaux dans l’attribution des moyens, réforme de l’enseignement prioritaire qui pénalise lourdement les lycées professionnels, volonté de casser l’enseignement professionnel public dans le cadre de la future réforme de la formation professionnelle.

Réunis à l’appel des syndicats SNETAA-FO et CGT Educ’Action, les personnels abasourdis par cette nouvelle recherchent des explications.

Quand la nation toute entière s’unit et attend de l’école qu’elle porte haut et fort les valeurs de la République, on sanctionne sans explication un établissement qui a multiplié les projets pédagogiques citoyens : environnement et développement durable, découverte et conservation du patrimoine, initiation à la Défense, Histoire et Mémoire.

Face à cette décision totalement injuste et illogique, la communauté éducative du Lycée Joliot-Curie de Sète appelle à la mobilisation pour les jours et les semaines à venir.

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Mise en ligne pétition.

STATIONNEMENT : LE MAIRE DOIT REVOIR SA COPIE

La campagne de communication sur le plan de stationnement de la ville ne dit pas la vérité, cette communication est truffée d’omissions.

Par exemple, on peut lire que les recettes seront investies dans l’aménagement des parkings et des nouveaux équipements, ce qui est normal et obligatoire, par contre ce qui n’est pas dit, c’est que la SPL du Bassin de Thau appelée « Felicitta park » c’est l’Agglopôle qui en est majoritaire et non la ville de Sète.

Ce qui n’est pas dit non plus, c’est que les gros travaux, engagés aujourd’hui qui seront financés par le contribuable et l’usager, résultent de la défaillance du concessionnaire privé (Vinci Parc) qui, depuis plus de 30 ans, a perçu les recettes sans investir sur les parkings.

Ce que la majorité municipale a caché au Conseil municipal du 09 octobre 2017, c’est un plan de stationnement basé sur la réduction des places gratuites et l’extension de 500 places payantes supplémentaires.

A propos des tarifs préférentiels pour les sétois, parlons en. Ils sont établis sur la base d’une augmentation généralisée du stationnement sur la ville.

La caractéristique principale de cette nouvelle organisation c’est la réduction des places gratuites, c’est la stratégie du tiroir caisse et la note est particulièrement salée.

Enfin, cerise sur le gâteau, la ville a fait le choix de majorer les PV de stationnement de 17 à 25 €.

Force est de constater que ce nouveau plan de stationnement va peser lourd sur le pouvoir d’achat des usagers, et va accentuer la fuite commerciale du centre ville au bénéfice de la grande distribution périphérique.

Si vous le pensez aussi, exprimez le en signant cette pétition

stationnement-payant-854x668

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La mi-mandat .

10273720-16775255.jpg

Cher(s) camarade(s) et ami(es)

La moitié du mandat municipal vient de s’achever, marquée par la mise en œuvre des choix de la majorité élue en 2014 mais aussi par les combats de résistance de contre-propositions portées par les Elus de Puissance Sète le Rassemblement, ainsi que par des initiatives citoyennes.

Le contexte national ainsi que l’extension de l’Agglomération ont également créé des situations nouvelles.

La durée du mandat jusqu’en 2020 et les perspectives d’avenir sont des éléments de réflexions dont l’importance n’échappera à personne.

Bilan de mi-mandat, actions à poursuivre dans un contexte nouveau, perspectives. Voilà ce que les Elus de Puissance Sète le Rassemblement proposent de mettre en débat avec les acteurs de la campagne de 2014 à l’occasion d’une première rencontre le

MARDI 30 JANVIER à 18 h 15

SALLE TARBOURIECH

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

STATIONNEMENT : MOINS DE PLACES GRATUITES POUR DES PARKINGS PLUS CHERS

stationnement-payant-854x668.jpg

Dans le dossier de « sete.fr » de janvier 2018 consacré au nouvelles règles de stationnement, on peut lire que les recettes seront investies dans l’aménagement des parkings et des nouveaux équipements.

C’est normal et c’est obligatoire. Par contre ce qui n’est pas dit c’est que la SPL du Bassin de Thau appelée « Felicitta park » c’est l’Agglopôle qui en est majoritaire et non la ville de Sète.

Sur le zonage et les parkings payants réglementés il est prudent d’attendre pour savoir si cela va réellement inciter à la rotation des véhicules.

Quant au tarif préférentiel pour les sétois, ils sont établis à partir d’une augmentation généralisée du stationnement payant sur la ville, avec l’extension de 500 places payantes supplémentaires.

La caractéristique principale de cette nouvelle organisation c’est donc un nouveau recul du stationnement gratuit, cela n’est pas la conséquence d’une l’obligation légale, mais du seul choix de la Majorité municipale.

Enfin, cerise sur le gâteau, la ville a fait le choix de majorer les PV de stationnement de 17 à 25 €.

Force est de constater que ce nouveau plan de stationnement va peser sur le pouvoir d’achat des usagers, et peut être aussi accentuer la fuite commerciale du centre ville au bénéfice de la grande distribution périphérique.

Les élus de « Puissance Sete le rassemblement »

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire