FORUM « La culture comme art du vivre ensemble ! »

Véronique Calueba pose les bases du débat :

Dans une politique culturelle municipale où est la place du citoyen ? Quels publics et quelles pratiques ? A qui sont destinées les manifestations culturelles à Sète? Sur quels territoires sétois se manifestent des actions ou des pratiques culturelles ? La culture, qu’est-ce que c’est ?

a démarche de la liste Puissance Sete c’est échange, partage, lien social, émotion !! Pour tous, tout au long de l’année et en tout lieu de la ville !

On ne vient pas à ce débat avec du clé en main ; ce que l’on veut faire éclore ici, ce sont vos besoins .

Denis  Milhau, intervenant :

Les gens ont le sentiment que la culture c’est pour les autres, bien au contraire , la culture c’est tout ce qui rassemble. La création culturelle résulte d’un apprentissage au long cours, il est indispensable d’intégrer que chacun participe à l’élaboration du culturel ; en cela, le rôle d’une municipalité est primordial par ses décisions, sur l’éducation artistique par ex.

Le rôle du langage est également très important .L’éducation populaire ne veut pas dire culture populaire mais accès à la culture pour tous.

Nous devons lutter contre la compétition , favoriser le travailler ensemble , les échanges, les rencontres, la participation de tous ; s’approprier la gratuité ….

Constant Kaïmakis, intervenant :

L’éducation populaire , c’est un espace du possible dédié à l’émergence de nouveaux talents,

C’est tout faire pour aider l’Artiste à émerger, donner la possibilité aux gens de s’exprimer.

Comment imaginer une politique culturelle sans la participation des citoyens ? Nous devons nous battre contre l’uniformisation, la mondialisation, le nivellement …par le bas ?le haut 

Il faut que les citoyens fassent irruption dans le « le monde culturel «. Il faut par exemple se battre sur le statut d’intermittent , lutter ! L’accord entre partenaires sociaux prôné par la PS est un leurre, on sait d’avance qui va l’emporter dans ces échanges qui n’en sont pas Ne pas croire que la culture et les intermittents ne représentent que des coûts !! Il est notable que lors des derniers mouvements sur les statut des intermittents la chambre d e commerce d’Avignon par exemple a défendu avec force le statut des artistes ::: la culture en France représente 3,2% du PIB !!!!

La culture c’est l’art de vivre ensemble : c’est aussi pour ça que la droite dure et l’extrême droite ont pour objectif de supprimer la culture (pour tous)

Tout le monde a besoin de culture !

Points du débat :

Il faut travailler sur le public ; c’est à nous de travailler à élever, à enseigner, à faire partager à créer du lien. Nous pensons «  Partage/ Pratiques culturelles / Education » on nous répond   consommation  ! NON !

Beaucoup de manifestations existent : festivals, Journées Paul Valéry : difficile d’accès soit par le prix prohibitif, soit par le manque d’engagement de la ville, soit par le manque de lien entre la proposition et les publics. Une municipalité peut mettre en lien les institutions et les citoyens. Nous avons besoin de développer la gratuité autour des propositions culturelles, des festivals, des animations.

Aujourd’hui la ville travaille à l’isolement des gens ; on manque de lieux de rencontre, de lieux d’échanges « vivants «  animés. Il n’y a pas à ce jour de véritable politique culturelle à Sète ; pas de communication établie entre artistes et monde culturel … on déplore un déficit d’échange, une absence de lieu ( ?? d’échanges/ de diffusion ?? ). Il n’existe pas de volonté municipale dans le domaine culturel.

On assiste à une chute de l’idée d’éducation populaire au profit de l’individualisme, d’une tribalisation du culturel. Il y a 15 ans, à Sète , les fêtes de la ST LOUIS étaient l’occasion de vastes fêtes en tout lieu de la ville et durant plusieurs jours . Aujourd’hui tout a disparu au profit de «  coups » qui durent une semaine et rassemble des « tribus ».

Les associations humanitaires, sociales, les responsables de maisons de retraites, les hospitaliers présents témoignent du besoin de faire entrer l’intervention et la pratique culturelles dans leurs structures pour leurs publics souvent éloignés de l’accès à la culture. La culture comme facteur de partage !

Beaucoup d’artistes viennent s’établir à Sète, pas d’étude à ce sujet. Un des lieux remarquable sur Sète est le MIAM , mis en place à l’initiative de F Liberti , c’est un projet culturel unique en son genre , exceptionnel ! D’autres lieux et formes d’accueil sont à trouver.

Rappel  d’un intervenant: la culture , ce n’est pas seulement le secteur marchand , c’est aussi la pratique de l’occitan par exemple !

Conclusions de François Liberti :

Il relève la grande qualité du débat de ce jour, la richesse des interventions. Le combat des intermittents est le combat de tous , car à travers ces attaques , ce sont tous les salariés qui sont visés , ceci a valeur de test !!!

Il souligne le vaste potentiel de curiosité culturelle des sétoises et des sétois ; particularité de cette ville port, lieu et nœud d’échanges important. On aura noté au cours des échanges l’importance accordée par de nombreux intervenants aux lieux culturels, pour beaucoup mis en place sous les municipalités de gauche.

Il est rassurant de constater l’exemplarité des sétoises et des sétois pour s’indigner, agir et réagir à l’arbitraire à l’injustice. Pour preuve, les réactions face à la fermeture de la Maison des Loisirs de l’Ile de Thau par F Commeinhes en 2011 : d’abord l’indignation puis la colère des associations. La riposte : 25 Associations ce sont réunies pour investir tous les lieux possibles. A ce jour, c’est ce collectif des 25 qui fait vivre la culture sur le territoire de l’Ile de Thau

Notre crédo : Soutenir les initiatives / Encourager par l’éducation/ Conjuguer les talents !!

Proposition de Puissance Sète : Mettre en place des ASSISES de la CULTURE pour établir une véritable concertation entre les artistes, les institutions et les citoyens ; mettre sur les rails un vrai partenariat, créer du lien, favoriser l’échange d’idées et l’émergence des besoins ; travailler ensemble à l’élaboration d’une politique culturelle au service de TOUS !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

puissance sete, francois liberti,

Télécharger pour imprimer et partager

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s