Commeinhes matraque les sétois

[Impôts locaux] Quand le maire de Sète « matraque » les contribuables

  • Écrit par  Laurence Laden-Saluste
  • mercredi 23 mars 2016 11:55
  • Imprimer
Hausse de 83,4 euros pour la taxe d’habitation et de 46,5 pour la foncière. D.r Hausse de 83,4 euros pour la taxe d’habitation et de 46,5 pour la foncière. D.r L’utilisation de l’article, la reproduction, la diffusion est interdite – LMRS – (c) Copyright Journal La Marseillaise

François Commeinhes confirme la hausse des taux communaux , évoquée lors du débat d’orientation budgétaire. Une note salée pour les contribuables : +2,9 points pour la taxe d’habitation, +4,2 points pour la taxe foncière.

La hausse des impôts locaux avait été évoquée lors du débat d’orientation budgétaire en février dernier. François Commeinhes, le maire « Les Républicains », le confirme aujourd’hui. La taxe d’habitation (28,71%) va augmenter de 2,9 points et la taxe foncière de 4,2 points. Ce qui représente pour la première 83,4 euros par an (+7 euros par mois) et 46,5 euros par an pour la seconde (+3,9 euros par mois).Une hausse significative pour le contribuable dont la facture est déjà salée. Mais l’édile de droite ose expliquer que « la contribution des Sétois était nécessaire » et la situation « intenable ».

 

« Nous payons les frasques de la gestion Commeinhes »

Une des raisons qui l’a « obligé » à prendre cette décision : la baisse des dotations de l’État qui touche toutes les collectivités (à Sète 1,5 ME en 2016, 5 ME sur la période 2014-2017). Certes. Mais d’autres choix ne sont-ils pas possibles ? « Au Département par exemple, l’augmentation sur le foncier bâti est de 0,7%, une rentrée fiscale qui représente 30% de ce que nous n’avons plus avec les dotations. C’est un ajustement en-dessous de l’inflation, indique l’élu d’opposition de gauche et conseiller départemental, François Liberti. C’est, pour le sénateur-maire, une opportunité de récupérer plus que la perte de la dotation. » La manne financière représentée par cette augmentation devrait en effet rapporter à la commune 4,7 ME en une seule année. Déplorant également avoir appris cette nouvelle dans la presse « alors que c’est un dossier dont nous aurions dû discuter en commission des finances et avec les élus », il poursuit : « Toutes les collectivités sont dans la même situation. Mais nous, nous sommes dans la catégorie où on matraque. » D’autant que François Commeinhes omet de dire qu’il avait déjà augmenté les impôts de 20% les premières années de son mandat. « Nous payons les frasques de sa gestion. S’il annonce avoir levé tous les leviers pour faire des économies (mutualisation des services, transfert de compétences… vers Thau agglo,ndlr), il l’a fait sur le dos des autres communes. »

Malgré l’horizon et l’air iodé de la mer, c’est l’asphyxie (fiscale) en terres insulaires.

Laurence Laden-Saluste

Publicités

A propos -

Blogueur sur plusieurs thématiques ...
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s