CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 29 MARS 2016 EXPOSÉ 33

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 29 MARS 2016

EXPOSE 33 – SYNDICAT INTERCOMMUNAL D’ADDUCTION D’EAU DES COMMUNES DU BAS-LANGUEDOC

François LIBERTI

Le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’eau potable de l’exercice 2014 du Syndicat Intercommunal d’adduction d’eau du Bas-Languedoc, dont le fermier est la Lyonnaise des Eaux, a révélé à la page 11 que sur les 22 246 735 m3 d’eau produits en 2014 seulement 17 900 008 m3 ont été distribués.

PERTEEAUPerte d’eau 4 346 727 m3 d’eau, soit 19 % de production évaporée dans la nature.

Alors que la ressource est une question majeure pour les 20 années à venir, ce montant colossal de perte d’eau sur un seul exercice pose un problème public.

Le 2ème élément, c’est que la performance du service de l’eau potable n’est calculée que sur le volume mis en distribution, ainsi les 4 346 727 m3 de perte ne sont pas comptabilisés.

Le rendement du réseau pour l’année 2014 qui a baissé de 2 à 4 % depuis 2010 enregistre une perte supplémentaire de 20 % (rendement 80 %).

Si on ajoute ce montant à la perte avant distribution, le total de l’eau perdue se monte à 40 % par rapport à la production, c’est énorme.

Ce n’est pas supportable à l’heure où l’observatoire de l’eau inscrit la question de la ressource comme problème n° 1 à résoudre,

Ce n’est pas supportable non plus en matière de prix, car l’eau prélevée a coût public,

Ce n’est pas supportable enfin parce que l’indice de performance et le rendement affiché sont faussés.

De plus se pose pour la ville de Sète un problème qui m’a conduit, au nom des Elus de « Puissance Sète le Rassemblement », a interpellé le Maire.

Monsieur le Maire, dans ce rapport à la page 6, j’ai constaté que la commune de Sète avait acheté au Syndicat Intercommunal d’adduction d’eau du Bas-Languedoc (vente en gros) 2 350 031 m3 au prix de 0.3458 € hors taxe le m3. Or lors de l’exercice 2014 le délégataire du service d’eau potable de la commune de Sète VEOLIA indique dans son rapport que la commune a acheté 2 053 909 m3 au Syndicat Intercommunal soit un écart de 296 122 m3 entre les ventes d’eau indiquées par le Syndicat du Bas-Languedoc et l’eau déclarée achetée par le délégataire de la commune de Sète VEOLIA.

Afin de connaître la réalité des achats d’eau, je vous demande de bien vouloir nous expliquer l’écart de près de 300 000 m3 d’eau constaté.

J’attire votre attention sur le fait que les volumes achetés et non distribués ont une indice sur le rendement du réseau, le ramenant à 75,46 % au lieu de 82 % chiffre affiché dans le rapport du délégataire VEOLIA 2014.

On attend votre réponse.

Publicités

A propos -

Blogueur sur plusieurs thématiques ...
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s