Mairie de Sète, tsunami au service du personnel.

DSCN1222

Avec les entrées maritimes de ce début de DSCN1213semaine, une précipitation de plaintes s’abat sur la mairie de Sète, visant particulièrement les agissements du Dir’cab, de responsables RH  et de services de l’Agglo de THAU, sans omettre le premier magistrat de Sète, dont les nombreuses promesses d’embauches, seraient pour le moins hasardeuses et celles honorées relevant de clientélisme.

Tout sétois le sait, le maire est dévoué à sa ville et s’entoure de l’élite locale, pour mieux la servir. Il aime sa ville jusqu’à s’octroyer un « SMIC », en frais de bouche, afin de  mieux la servir, soit plus de 1000 euros mensuels. Il y a la crise et les baisses des dotations de l’état, mais pas pour le portefeuille du sénateur-maire qui cumule sans compter et la main sur le portefeuille il déclare à qui veut l’entendre qu’il affectionne sa ville, avec ce qu’elle lui donne c’est bien la moindre des choses!

Pour faire à sa guise, il aime s’entourer de proches serviles l’idolâtrant ou le flattant, puis tel un monarque il distribue titularisations, directions de services et marchés à des amis « bien pensant ». Différentes procédures de justice sont d’ailleurs en cours. Il en est de même pour les dotations de subventions de la ville aux associations, l’une d’entre elles,  dont les statuts est de mettre en avant et d’optimiser les actions du vénéré élu reçoit ainsi les bonnes grâces:

Tu aimes: tu reçois !

Tu m’aimes pas : « les dotations de l’état ayant fortement baissées, je suis dans l’impossibilité de donner.. »

Tous, élus comme employés municipaux connaissent la rengaine et la fredonnent en cœur, jusqu’au sein du conseil municipal… C’est vous dire !. Tout le système est dédié à l’opacité du mode de fonctionnement de la mairie. A un point tel, qu’il lui est impossible de fournir un tableau de l’effectif municipal, a ce demander si lui même sait vraiment qui travaille pour la ville, ou qui est payer par la ville sans y travailler réellement ! Les rumeurs grandissent depuis plus de 10 ans et deviennent aujourd’hui plus insistantes.

Des plaintes pleuvent sur l’hôtel de ville sétois en espérant qu’elles permettront de mieux comprendre le fonctionnement managérial surprenant que ce maire impose à la ville de Sète et de permettre aux employés municipaux de travailler dans la dignité et le respect.

Publicités

A propos -

Blogueur sur plusieurs thématiques ...
Cet article a été publié dans justice. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mairie de Sète, tsunami au service du personnel.

  1. Hérubel Patrick dit :

    Il serait bon qu’un sénateur -chargé d’étudier et de voter les lois!- applique rigoureusement la loi dans la commune où il est par ailleurs maire.
    Il serait bon que chaque citoyen de Sète puisse avoir accès de façon transparente au tableau d’effectifs de la mairie ainsi que des échelons des différents cadres de la mairie.
    Il serait d’ailleurs bon qu’un sénateur s’applique à lui-même les lois qu’il a voté à commencer celle concernant l’interdiction du cumul des mandats.
    A moins que certaines lois ne s’appliquent pas à Sète? Auquel cas monsieur le Sénateur Maire devrait vite démonter ses horodateurs, ses caméras anti-stationnement etc car les sétois pourraient bien décider unilatéralement de ne plus payer ni stationnement ni pv!
    Puisqu’il n’y a pas de lois applicables à Sète, que ce ne soit pas toujours les mêmes qui en profitent!

  2. bartoldo dit :

    Bonjour
    Cette analyse est malheuresement parfaitement exacte.
    Toutefois et pour être totalement transparent il faut souligner que de telles dérives existent dans un très grand nombre de collectivités de Gauche et de Droite.
    Je suis fonctionnaire territorial retraité,j’ai travaillé pour 3 collectivités et j’ai vu tout ça de prés:
    Clientélisme,promotions canapé,noyautage partisan…et même dans une collectivité de Gauche: harcèlement moral et discrimination syndicale….!!!!
    Le fond du problème est beaucoup plus grave: tant que le Maire aura tous pouvoirs,que les recrutements directs,sans concours,seront possibles,que l’Etat fermera les yeux…on aura ce type de fonctionnement « quasi maffieux ».
    Je suis arrivé depuis peu à SETE et j’ai du mal à me faire un avis sans « a priori »…mais j’entends aussi des critiques,à un niveau moins grave mais quand même inquiétant, sur le prédécesseur du Sénateur-maire.J’ai cru comprendre qu’il y avait aussi des problèmes dans le personnel avec des dirigeants recrutés uniquement et en assez grand nombre sur des critères partisans et qui seraient même passés devant des agents en place …
    En conclusion je pense que tout ça finira mal car sur fond de chômage et montée des extrêmes on se doit une fois élu d’être irréprochable.
    Pistonner pour des raisons politiques,favoriser,obéir à des ordres venus de Paris…n’amène qu’à l’Echec!

  3. Seb 27 dit :

    Déclaration des droits de l’homme et du citoyen Art. 6. « La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s