L’eau c’est la vie, un enjeu économique…

DSC_0018 DSC_0025 DSC_0027    Salle BRASSENS, Mercredi soir à l’initiative du collectif citoyen du front de gauche et des élus de l’opposition, s’est tenu un débat passionnant sur les enjeux économiques concernant la distribution de l’eau par Délégation du Service Public à un délégataire Privé, en l’occurrence VEOLIA. Suite à l’analyse de Jean-Luc Touly, le contrat de 102 pages serait un écran de fumée  destiné à masquer l’essentiel qui ne tient qu’en une page: la délégation de la distribution de l »eau est une véritable mine d’or pour VEOLIA au détriment de l’usager qui paye le mètre cube 3.63€, le prix le plus haut du bassin de Thau! Il parait évident qu’un retour en régie municipale pourrait en rabaisser le prix autour de 2.20€ le mètre cube….

Cette option est réalisable. Déjà beaucoup de communes ont choisi cette option , en reprenant le personnel compétant des délégataires. Il faut savoir que les installations d’acheminement de l’eau doiDSC_0054vent être remplacéeDSC_0047s en moyenne tous les 80 ans afin d’éviter les fuites, sur notre réseau le taux de fuite est de 20%, ce qui est énorme et VEOLIA préconise que notre réseau devrait être changé tous les …… 283 ans! Devant une telle déclaration, on comprend pourquoi VEOLIA, société cotée en bourse, est toujours en constante progression: en limitant les entretiens et en limitant également les charges salariales pour préserver la rentabilité attendue par les actionnaires: CQFD. Pour simplifier, l’usager paye les actionnaires de VEOLIA , au détriment de la qualité de distribution de l’eau. L’enjeu est également important pour une  commune si peu regardante, comme la nôtre actuellement, qui lui assure ainsi une manne financière en alourdissant de façon considérable les charges de ses concitoyens.

DSC_0046L’eau est l’affaire de tous et ne doit pas être une marchandise. En fin de ce passionnant débat un grand nombre de sétois ont laissé leurs coordonnées afin de créer un collectif citoyen pour permettre d’ici une année le retour en régie municipale.

Par ailleurs le dossier de l’eau sera à l’ordre du jour du conseil municipal extraordinaire de ce vendredi 30 janvier 2015 à 12h30, salle Brassens rue Jean Jaurés.

 

 

DSC_0030* Jean-Luc Touly est un homme politique et écrivain français, spécialiste de la corruption et de la gestion de l’eau.

Capture du 2015-01-30 07:20:38

Publicités

A propos -

Blogueur sur plusieurs thématiques ...
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s