Voeux des élus « PUISSANCE Sète le Rassemblement »

puissance sete, voeux 2015

C’est un public arc-en-ciel qui a répondu jeudi soir à l’invitation des Elus de Puissance  Sète Le Rassemblement à l’occasion de la présentation de leurs vœux. Des membres du Parti Socialiste, du Front de Gauche, du Parti Communiste, d’Europe Ecologie les verts mais aussi de l’association Force Citoyenne ou encore de simples citoyens sont venus entendre les vœux prononcés au nom des Elus par Janine Léger, avant de partager avec eux le verre de la convivialité.

DSCN4101_v1

Prise de parole de Janine Léger :

Mesdames, Messieurs et chers amis,

En ce début d’année troublé, il n’est pas facile de s’adresser de bons vœux et pourtant… Oui, on se dit « bonne année, et la santé surtout ! ». Bien sûr, c’est l’essentiel. Mais il y a le reste…

DSCN4097_v1Le reste c’est qu’il est indispensable, aujourd’hui plus que jamais, de se souhaiter un meilleur vivre ensemble au sein de la République. Se sentir solidaire des autres et souhaiter qu’en tout lieu et en toute circonstance la liberté de chacune et de chacun soit respectée par ses voisins, par ses collègues de travail, et par ses élus aussi, et faire en sorte de ne pas en rester à des vœux pieux.

Il y a tout juste un an, nous nous sommes présentés devant vous, porteurs d’un programme  qui respectait ces principes et ces valeurs de liberté et de partage.

Un programme municipal qui intégrait la dimension humaine indispensable à la politique de la ville que nous avions prévue de conduire, compte tenu de la situation sociale et économique de notre ville qui comporte tant de merveilleux atouts mais qui, pas plus qu’une autre, n’échappe aux difficultés auxquelles sont confrontées toutes les collectivités.

Vous le savez, nous n’avons pas été placés en situation de pouvoir mettre ce programme DSCN4102_v1en application, ni de le construire jour après jour avec vous. Nous le regrettons bien sûr, mais n’en doutez pas : depuis le début de ce mandat comme d’ailleurs pendant les précédents, nous nous efforçons, lors de chaque séance du Conseil Municipal, pied à pied, en votre nom  et dans l’intérêt général, de convaincre la Majorité Municipale de revenir sur un certain nombre de ses décisions, ou de revoir ses orientations.

Et nous y parvenons parfois.

La tâche n’est pas simple mais notre détermination est sans faille.

Les temps sont troubles, et les élus, plus que jamais, doivent prendre leurs responsabilités en s’efforçant de toujours mettre en adéquation leurs paroles et leurs actes.

Il faut cesser de mentir.

Il faut cesser de déclarer par exemple vouloir « plus de démocratie et plus de proximité », et dans le même temps refuser le dialogue et la concertation à ceux qui le demandent.

puissance sete, conseil municipalEcoutez le témoignage de parents d’élèves de notre ville, relevé sur les réseaux sociaux après une séance du Conseil Municipal où ils avaient tenté de se faire entendre, puisqu’on n’avait pas voulu les recevoir en Mairie.

« Au lendemain de ce conseil municipal, écrivent-ils, même si nous étions prévenus, c’est la douche froide.
Le pire est ce mépris, ce cynisme, cette mauvaise foi qui n’a rien à envier à Louis XIV.
Mépris car aucune écoute pendant les prises de parole, pas seulement des parents d’ailleurs, mais pendant toutes les prises de parole.

Alors oui c’est la douche froide mais rien de comparable avec le moment où il a fallu expliquer à nos enfants présents, ce qu’était cette mascarade, cette parodie de démocratie… »

Ainsi s’exprimaient des parents d’élèves choqués par une réalité à laquelle ils ne s’attendaient probablement pas à ce point et qu’ils venaient de toucher du doigt.

Il faut aussi cesser, autre exemple, de déclarer avec, disons le tout de même, un incroyable aplomb, que « les centres sociaux sont une aide précieuse pour la population et que l’éducation sera une priorité pour l’année 2015 », et dans le même temps, stopper les travaux de réhabilitation de l’Ecole Langevin, (commencés en 2004 Messieurs-dames !), fermer brutalement les Chalets Saint-Hûgues, réduire les créneaux de natation réservés aux écoles, diminuer pour la deuxième année consécutive le budget de fonctionnement du CFA, ne donner aucun moyen à l’aménagement des nouveaux rythmes scolaires, supprimer les stages enfants et les sorties familles au Centre Social Villefranche, ou encore licencier les travailleurs sociaux en poste au Centre Social Gabino, ce qui n’a pas manqué d’entraîner, ce dont nous avions pourtant prévenu, la suspension de l’agrément de la CAF dont le centre Social bénéficiait jusqu’alors!

S’occuper de la jeunesse, c’est former les adultes de demain. Ne pas remplir cette mission puissance sete, commeinhes, antisocial, social,sete,constitue un grave manquement à la politique sociale municipale, un grave manquement à la responsabilité que doivent assumer les élus dans le cadre du mandat qui leur a été confié.

Tous les observateurs le savent depuis longtemps, et lors du débat d’orientation budgétaire, nous avions fortement attiré l’attention sur le fait que dans cette période de crise où il était du devoir des acteurs territoriaux de contribuer à créer les conditions d’un accompagnement optimal des familles, ce n’était certainement pas sur le dos de l’Enfance et la Jeunesse que la Ville devait faire peser l’austérité qu’elle a décrétée.

Nous avions eu cette mise en garde, qui prend aujourd’hui tout son sens : négliger cette mission d’encadrement pourrait s’avérer lourd de conséquences au sein des quartiers, dans lesquels les bonnes pratiques doivent consister à préserver la paix sociale et non à acheter la paix sociale.

Il est peut-être temps que l’on nous entende !

troisieme ageMais hélas, après le secteur de la Jeunesse, ne croyez pas que celui du troisième âge ait été épargné, non. Pour la première fois depuis 1945, le repas traditionnellement offert aux Anciens depuis cette date, sera dorénavant réservé aux seules personnes qui pourront s’acquitter de la somme de 19 euros pour pouvoir s’y inscrire. Aucun Maire depuis 50 ans, n’avait osé toucher à cette institution que constitue le repas des Anciens offert dans les communes.

Par ailleurs, le budget 2015 a entériné l’augmentation de tous les tarifs des prestations réservées aux personnes âgées (repas, foyers-résidences et télé alarme) pour réduire la part versée par la Municipalité.

C’est encore une mesure gravement anti-sociale surtout quand on sait que les perspectives statistiques en matière de pauvreté concernant les plus de 65 ans, sont inquiétantes. Une mesure d’autant plus scandaleuse que celui qui l’a prise n’a même pas quant à lui, eu la décence de renoncer, au moins pour l’exemple, aux frais de représentation et aux frais de bouche qu’il s’octroie depuis de nombreuses années, alors qu’il cumule déjà un total d’indemnités plus que conséquent !

Je tenais à rappeler ces quelques éléments du bilan de presque une année d’exercice de ce mandat municipal, et vous dire que le voeu que pour notre part nous formons ce soir devant vous est celui d’un engagement indéfectible: notre ténacité ne faiblira pas, notre capacité à résister avec vous, et notre volonté de rassemblement non plus.

Notre groupe d’élus, ainsi que le collectif qui le soutient, est issu d’un rassemblement qui, vous le savez, s’est constitué dans l’intérêt de la ville et non sur la base de positions partisanes.

Ce n’est pas toujours simple, mais nous assumons notre diversité, qui est somme toute le reflet d’une société aux multiples composantes, et qui crie son désir de liberté d’expression, de liberté de penser, de liberté de croire ou de ne pas croire, et de respect mutuel !

question-reponse-copieNous ne sommes pas tous toujours d’accord sur tout, mais si nous savons concentrer nos efforts sur l’essentiel, et faire de nos différences une source de dynamisme, un geyser de propositions, alors nous nous serons donné les moyens d’atteindre nos objectifs.

Je voudrais terminer mon propos en vous citant les mots non pas d’un écrivain célèbre, d’un homme politique ou d’un grand penseur, mais ceux d’une femme, une très jeune femme, presque une enfant, Malala Yousafzaï, jeune pakistanaise à qui l’on a décerné le prix de Nobel de la Paix en raison de son combat pour l’éducation précisément, qui exige plus que jamais la concentration de tous nos efforts.puissance sete, charlie hebdo, marche blanche charlie

Elle a dit, cette jeune fille : « Les terroristes ont cru qu’ils changeraient mes objectifs et arrêteraient mes ambitions, mais rien n’a changé dans ma vie à l’exception de ceci: la faiblesse, la peur et le désespoir ont disparu. J’ai découvert la force, la puissance et le courage ».

DSCN4106_v1Alors ce soir nous vous disons : chaque pas que nous ferons ensemble sera une avancée, même timide vers la réalisation des vœux que nous formons pour notre ville et pour vous. Surtout, ne pas fléchir…

Car nous croyons toujours en 2015, que l’avenir de cette ville, nous pouvons le construire ensemble pour plus d’humanité, plus de fraternité, plus de citoyenneté !

Au nom de tous les Elus du groupe Puissance Sète Le Rassemblement, je vous souhaite 2015une bonne année .

Publicités

A propos -

Blogueur sur plusieurs thématiques ...
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s