J’ai voté NON!

1397_001

Publicités
Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Tribune publiée dans le magazine de l’agglopôle de juin 2018

impôts-locaux-une-forte-augmentation-de-recette-fiscale-2015.jpg

L’Agglo : coopération ou soumission ?

La naissance de ce nouveau territoire, élargi à toutes les communes du Bassin de Thau, augurait des agapes et de joyeuses synergies, main dans la main. Hélas ! Nous voilà tous rattrapés par le principe de réalité, façon François Commeinhes.

Après des baisses de taux qui n’en sont pas, une harmonisation des conditions de travail par le bas (car, il faut maintenir l’équilibre budgétaire, en tapant sur le fonctionnement), des investissements pour des infrastructures intracommunautaires, ouvertes, mais pas à tous, nous découvrons aujourd’hui, que la nouvelle agglo est un peu le tiroir-caisse de la ville de Sète. Grâce à un outil magique, la mutualisation…..

2 exemples parmi d’autres:

Piscine Fonquerne : de nouvelles décisions nous ont été révélées lors de la dense commission des sports du 10 avril dernier. La rénovation coutera à l’agglo la bagatelle de 12 M€ HT, alors même que les publics scolaires des communes du nord du bassin de Thau, n’y auront pas accès. Et si nous reparlions un peu de l’intérêt intracommunautaire des infrastructures ?….

Sport de haut niveau : l’annonce de la perte de la compétence par les communes en terme de financement du sport de haut niveau, au profit exclusif de l’Agglo…et donc un miroir encore plus embellisseur pour Monsieur Commeinhes.

Une question importante se pose : l’agglo est-elle seulement le laboratoire d’expérimentation d’une politique ayant pour but, quasi unique, de masquer la gabegie sétoise, transposée à toutes les communes  avec présentation de l’addition à la clé, pour les nouveaux « agglomérés »….. ?

Certes, on est plus grands, on est plus forts, on est plus beaux, mais ça se paie !

Rendez-vous sur votre feuille d’imposition, et la note risque d’être salée…..

Véronique Calueba-Rizzolo

Sébastien Andral

François Liberti

Max Savy

Conseillers Communautaires de Sète Agglopôle Méditerranée

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le quai d’Alger restera le quai d’accueil du Port de Sète.

2018-02-28_175015_ill2_2018-02-23_153317_ill1_2018-01-16_162521_ill5_22195652_1443414979028130_1445039951311304009_n

Le débat ouvert par le collectif citoyen, « Une Marina pour qui ? pourquoi ? » a permis de faire bouger les lignes d’un projet prématurément annoncé comme ficelé par le Président de Port de France, Jean-Claude Gayssot.

L’annonce faite par la Présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, d’abandonner le projet de marina privée sur le quai d’Alger est une victoire de l’action citoyenne qui, à l’initiative du Collectif Marina, a permis de créer un rapport de force que la région ne pouvait plus ignorer.

Merci à Carole Delga, Présidente de la Région pour l’avoir compris et à Jean-Luc Gibelin, Vice-Président, pour sa contribution à cette décision.

Il convient de remercier toutes celles et tous ceux qui ont permis ce résultat, et qui, au grand jour, se sont mobilisés sous de multiples formes, en participant et en soutenant toutes les initiatives prises par le collectif citoyen.

Les propositions présentées et exposées par le comité citoyen et par les élus d’opposition de Sète, pour préserver et renforcer la fonction d’accueil du quai d’Alger, qui d’honneur au cœur du centre-ville, doivent désormais faire l’objet d’une réflexion avec la Région et les autorités portuaires.

Ceci étant dit, le transfert de méga yachts dans le Bassin Orsetti n’efface pas pour autant les questions de fond qui restent posées.

Nous ne considérons pas l’accueil de méga yachts réalisés par le même opérateur privé comme une diversification utile pour le port et la ville, alors que la Région et le Port gèrent en direct toute l’activité plaisance. Sur le plan de l’intérêt économique, il en est de même, ce n’est pas l’accueil de yachts de milliardaires, mais la diversification des trafics fret et passagers qui génère de la plus-value et de l’emploi, ainsi que les installations d’urgence dont la pêche a besoin (poste à carburant et calle de halage).

Une étape nouvelle s’ouvre aujourd’hui, qui appelle d’autres initiatives, pour lesquelles la mobilisation doit s’élargir afin de continuer à proposer d’autres alternatives.

Pour les Elus de Puissance Sète – le Rassemblement,

François Liberti

Conseiller Municipal

Conseiller Communautaire

18 mai 2018

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Guerre des hypers ou spéculation immobilière ?

L’implantation d’une enseigne LIDL à l’Entrée Est de la ville, avec en plus, l’implantation d’un supermarché à l’Entrée Ouest, sont le résultat d’un projet politique voulu par François Commeinhes et que les Elus de l’opposition n’ont cessé de dénoncer.

Ce n’est ni plus ni moins que la conséquence de l’urbanisation massive à l’ouest comme à l’est de la ville.

Oui, le commerce local dans notre ville va en souffrir. Mais également le cadre de vie, l’emploi et l’environnement.

Telles sont les raisons qui ont conduit les Elus de l’opposition « Puissance Sète – Le Rassemblement », à défendre un autre projet d’aménagement sur l’Entrée Est, fondé sur l’emploi, en donnant la priorité à l’aménagement des zones d’activités économiques de services et de transformation, et en lien avec le Port et la zone intermodale de transports en devenir.

Quant à l’Entrée Ouest, chacun est à même de constater que son aménagement actuel a transformé la plus belle entrée de la ville en bloc de béton.

Ce qui se joue, c’est l’âme de cette ville, notre ville…..

Les Elus d’opposition de Puissance Sète – Le Rassemblement

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire