AVEC L’ARGENT DES CONTRIBUABLES, MONSIEUR COMMEINHES S’EST PAYE UN SONDAGE

sondage-logoCe sondage qui sous le couvert d’évaluation de la politique municipale auprès des habitants n’est finalement comme la presse vient de le révéler qu’une opération de propagande à la gloire du Maire avec en point de mire les prochaines municipales.

Au delà de l’immoralité de la démarche, car ne l’oublions pas ce sondage a été financé sur le budget de la Ville, cette opération dénoncée par les Elus de l’Opposition ne trompe personne.

En tout est pour tout, 600 personnes ont été sondées avec des questions dont l’ambiguïté et les contradictions n’ont pas pu cacher dans le flot de louanges les mécontentements majoritaires à plus de 60 % sur la fiscalité démentielle imposée aux contribuables de la Ville, la crise de l’emploi et la fuite des jeunes, la gestion financière plus que contestable de la Commune, autant de sujets sur lesquels les Elus de l’Opposition mènent le combat depuis des années.

« Méfi » aux sondages, la réalité ces derniers temps a été cruelle pour ceux qui ont cru que c’était arrivé.

Les Elus de l’Opposition de « Puissance Sète Le Rassemblement »

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le T.A déboute « Thau avenir »

Le Tribunal Administratif a rejeté la requête des Elus Communautaires de l’Opposition de Sète, demandant l’annulation de la délibération portant création de la SPL, votée en juin 2015 à une courte majorité (19 conseillers communautaires se sont abstenus ou ont voté contre).

parking-et-plageNous prenons acte de cette décision. Ceci dit il, n’en demeure pas moins que la création de cette SPL a été le moyen utilisé par le Maire de Sète pour transférer la gestion des parkings de la Ville et faire ainsi supporter à l’Agglo (celle-ci est majoritaire dans la SPL) le coût du fonctionnement des investissements des travaux.

Nous rappelons que la compétence des parkings n’était pas une compétence partagée entre la Ville et l’Agglo, ce qui est une condition nécessaire pour justifier la création de la SPL .

Le fait que le T.A. ait rejeté notre requête ne change rien à cette réalité.

Enfin, si la Ville de Sète avait vraiment eu la volonté de reprendre en main la gestion des parkings, elle pouvait tout à fait le faire en créant une régie municipale publique comme les Elus municipaux de la Ville l’avaient proposé.

Les Elus Communautaires « Thau Avenir »

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’ESCROQUERIE D’ETAT

Il n’y a pas d’autre mot pour qualifier la nouvelle décision de MACRON à propos des APL.

Pour compenser la ponction de 5 € sur les APL, le Président vient d’annoncer un texte législatif afin de contraindre les Offices Publics d’HLM à baisser d’autant leur loyer.

Ainsi donc les locataires du logement social seront doublement pénalisés, d’abord par la baisse des APL elle-même de 5 €, mais en plus par une diminution des fonds consacrés à l’entretien des logements.

En effet, le Président de la République ne peut ignorer que le montant des loyers HLM sert exclusivement à payer les charges et l’entretien des logements, c’est la Loi !

Moins d’APL, moins d’entretien, le logement social et les locataires, voilà la cible.

Profitons de la nouvelle journée d’action prévue le 21 septembre pour agir et manifester

Pour les Elus de l’Opposition

François LIBERTI

Conseiller Municipal et Conseiller Communautaire

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Communiqué de presse

Lors de la conférence des territoires, Emmanuel MACRON, Président de la République a confirmé que durant son quinquennat les dotations aux Collectivités Locales seront amputées de 13 milliards d’euros, et ce après la ponction de 10 milliards subie durant le quinquennat de François HOLLANDE.

13 milliards de recettes du budget de l’Etat en moins, auxquels il faut ajouter la suppression des recettes propres provenant de la taxe d’habitation, c’est entre 35 et 40 % de moyens ainsi supprimés aux Communes.

Ce n’est plus de l’austérité, ce qui est en marche c’est la mort pure et simple des politiques publiques portées par les Collectivités Locales.

En effet quid des budgets pour l’école, la culture, la petite enfance, les personnes âgées, la vie associative, des bâtiments publics, la voirie, les investissements et les personnels qui assurent le quotidien.

Les Elus communistes et républicains, appellent le peuple, les Elus, les Responsables associatifs, les personnels communaux à faire échec à ce massacre, à interpeller d’urgence tous les Députés et Sénateurs, à s’opposer et à rejeter ce plan de destruction massive de nos Communes.

François LIBERTI

Conseiller Municipal et Communautaire

Président de l’Association départementale des Elus communistes et républicains

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire